Diffusion du Rapport d’étape de l’étude limnologique du haut-bassin de la rivière Saint-Charles

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Objet : Diffusion du Rapport d’étape de l’étude limnologique du haut-bassin de la rivière Saint-Charles

Québec, le 22 avril 2008. L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) et ses partenaires rendent public le rapport d’étape de l’étude limnologique du haut bassin de la rivière Saint-Charles. Ce rapport d’étape présente les résultats préliminaires de l’étude. En effet, les travaux d’analyse et d’échantillonnage pour le suivi de la qualité de l’eau des cours d’eau se poursuivront au cours de la saison estivale 2008. Le rapport final de l’étude sera donc disponible au cours de 2009.

Les résultats présentés dans le rapport d’étape informent sur la qualité de l’eau des rivières Noire, des Hurons, Hibou, Durand, Saint-Charles, Jaune et Nelson et nous permettent de mieux connaître l’état de leurs rives. De plus, les résultats des diagnoses réalisés aux lacs Saint-Charles, Delage, Durand, Trois-Petits-Lacs et Clément y sont inclus. Enfin, plus spécifiquement pour le lac Saint-Charles, des résultats partiels au sujet des cyanobactéries y sont dévoilés.

Le rapport d’étape complet se trouve sur le site Internet de l’APEL et sur le site Internet de la Ville de Québec. Un résumé est aussi disponible ainsi que des fiches synthèses pour chaque cours d’eau du bassin versant à l’étude.

Rappelons qu’à l’été 2006, le lac Saint-Charles, source d’eau potable pour plus de 250 000 résidants de la ville de Québec, a connu un premier épisode de fleurs d’eau de cyanobactéries. Sous de telles circonstances, un plan d’action a été élaboré par de nombreux partenaires afin d’améliorer la qualité de l’eau et la gestion du bassin versant de la prise d’eau potable de la ville de Québec. Afin de bien cerner les actions à entreprendre et pour mieux connaître la qualité des cours d’eau, un projet d’étude limnologique du haut bassin de la rivière Saint-Charles a été élaboré par l’APEL, le Centre Eau, Terre et Environnement de l’Institut national de la recherche scientifique et l’Université Laval. Cette étude a été rendue possible grâce au soutien financier des villes de Québec et Lac-Delage et de la municipalité des Cantons-Unis de Stoneham-et-Tewkesbury.

-30-

Source et informations:
Mélanie Deslongchamps

Directrice générale
Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL)
433, rue Delage, Québec (Québec) G3G 1H4
Téléphone : 849-9844 Télécopieur : 849-4985
Courriel : apel@ccapcable.com Site Internet : http://apel.ccapcable.com