L’année 2010, une année marquante !

Mot du président de l’APEL, François Morneau

En 2010, l’APEL fêtait les 30 ans de sa fondation et les 15 ans de l’ouverture au public des Marais du Nord. Pour une organisation comme l’APEL, c’est une fierté d’avoir su perdurer et passer à travers les époques où l’environnement et la protection des cours d’eau n’ont pas toujours été un sujet d’actualité.

Présentement, la situation est très encourageante puisque le domaine de la protection des bassins versants est en pleine effervescence ! En effet, le gouvernement du Québec planche sur une stratégie québécoise de protection et de conservation des sources d’eau potable. De plus, en 2010, la Commission des Transports et de l’Environnement de l’Assemblée nationale du Québec a réalisé un mandat d’initiative ayant pour thème « Les cyanobactéries dans les lacs et les cours d’eau du Québec ». De nombreuses recommandations en sont ressorties. Sans contredit, la plus grande fierté de l’année fut le courage et le leadership qu’ont démontrés les élus de la région en adoptant un tout nouveau règlement pour protéger les bassins versants des rivières Montmorency et Saint-Charles servant d’alimentation en eau potable. Cette initiative est une avancée remarquable pour la protection des cours d’eau de notre territoire, et tout particulièrement, elle renforce une vision de développement durable pour la préservation de la ressource en eau pour les générations futures.

Nous avons donc poursuivi nos actions en 2010 avec la fierté et le réconfort de constater que nos préoccupations sont entendues. Plus d’une vingtaine de projets ont été réalisés, dont voici la liste non exhaustive :

  • Restauration et mise en valeur des cours d’eau de la Haute-Saint-Charles : nettoyage, plantation de plus de 5000 végétaux en rive, stabilisation de rives et sensibilisation de la population.
  • Suivi de la qualité de l’eau :
  • Effectuer un suivi des rivières du haut-bassin
  • Enquêter sur la nature de l’eau du lac Clément
  • Réaliser un suivi des cyanobactéries sur le lac Saint-Charles
  • Enquêter sur les sources de contamination des ruisseaux Plamondon et Leclerc
  • Documenter la contamination du ruisseau des Eaux-Fraiches
  • Proposition d’un programme de suivi de la qualité d’eau à l’échelle du bassin versant de la rivière Saint-Charles sur six ans et conception d’une base de données (projet de maitrise de madame Sonja Behmel).
  • Réalisation d’un fossé écologique de démonstration sur la rue des Épinettes-Rouges, secteur lac Saint-Charles.
  • Soutien technique au processus décisionnel relatif à la transformation de fossés et concepts d’amélioration de la gestion des eaux pluviales dans le bassin versant de la prise d’eau de Château d’Eau, territoire de la Ville de Québec.
  • Élaboration un programme de surveillance et de sensibilisation en amont de la prise d’eau.
  • Diffusion de deux bulletins d’information sur les projets réalisés par l’APEL et ses partenaires dans le bassin versant pour l’amélioration de la qualité de l’eau.
  • Vulgarisation de l’Étude limnologique du haut-bassin de la rivière Saint-Charles et conception des outils de sensibilisation.

En 2011, des grands défis nous attendent encore. Pour affronter ces défis, nous avons réalisé un plan d’action conjoint avec l’Organisme des bassins versant de la Capitale que vous pouvez retrouver sur notre site Internet. Nous invitons aussi la population à s’engager avec nous dans la préservation de notre milieu de vie en s’impliquant dans la vie démocratique, en signalant les actions pouvant être néfastes pour l’environnement et en appliquant chaque jour les principes du développement durable.

En terminant, je souhaite souligner l’implication de plus de 80 citoyens du territoire qui se sont engagés au sein du Conseil d’administration de l’APEL au cours des trente dernières années. J’en profite pour les remercier, tous et chacun, pour leur engagement auprès de l’APEL. Je profite également de l’occasion pour souligner le travail exemplaire de la dizaine d’employés de l’APEL. Ces derniers s’engagent chaque jour, avec passion et détermination, à améliorer la qualité de l’environnement du territoire. Aussi, un ÉNORME merci à tous les partenaires de l’APEL qui nous permettent, année après année, de réaliser de nombreux projets. Enfin, je suis reconnaissant auprès de la centaine de bénévoles qui, à travers le temps, nous sont toujours très fidèles.

De Joyeuses Fêtes à tous !