Dévoilement de l’état de la situation du bassin versant de la prise d’eau de la rivière Saint-Charles

Nouveauté : Disponibilité de rapports scientifiques, du Guide d’introduction aux enjeux de la prise d’eau, du bulletin d’information d’automne, d’une version actualisée de la carte interactive et de plusieurs autres documents

 

Bulletin d’information de l’APEL automne 2015

L’APEL, en collaboration avec de nombreux partenaires, réalise chaque année un grand nombre d’études sur la qualité de l’eau dans le bassin versant de la rivière Saint-Charles.

Retrouvez les derniers résultats de ces études dans les rapports suivants :

Diagnose du lac Saint-Charles 2012

Suivi des rivières 2013

Suivi du lac Saint-Charles – Bilan des campagnes 2011 à 2013

Plusieurs autres rapports et revues de la littérature sont aussi maintenant disponibles.

Capsule vidéo

L’APEL vous propose également une synthèse des connaissances dans le Guide d’introduction aux enjeux de la prise d’eau potable de la rivière Saint-Charles, dans la capsule vidéo intitulée L’état de santé du lac Saint-Charles, ainsi que dans l’édition automnale de son bulletin d’information. Ce dernier présente notamment les dernières actions réalisées par l’APEL et ses partenaires, et résume les études les plus à jour concernant le bassin versant.

Enfin, une nouvelle version actualisée de la carte interactive de la qualité des eaux de surface a été mise en ligne.

Texte détaillé sur notre visite à Munich : S’inspirer d’ailleurs pour mieux protéger notre eau potable

 

Une délégation de l’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL), l’organisme chargé d’étudier et de surveiller l’état de santé du bassin versant de la rivière Saint-Charles, revient tout juste d’un séjour scientifique à Munich pour y découvrir les systèmes d’approvisionnement en eau potable, si souvent cités en exemple. Là-bas, l’eau brute est prélevée dans trois nappes souterraines et aucun traitement en usine n’a besoin d’être réalisé avant la distribution vers le robinet des citoyens. La chloration n’y est prévue qu’en cas d’intempéries majeures ou d’inondations… Pour lire la suite, cliquez ici.