L’APEL complète la restauration des terrains riverains de la rivière Jaune avec la participation financière de la Ville de Québec et d’Environnement Canada

Communiqué

Pour diffusion immédiate

L’APEL complète la restauration des terrains riverains de la rivière Jaune avec la participation financière de la Ville de Québec et d’Environnement Canada

Québec, le 12 novembre 2012 – L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) a le plaisir d’annoncer l’achèvement de la troisième phase de son programme de revégétalisation et de mise en valeur de terrains riverains appartenant à la Ville de Québec dans le haut-bassin versant de la rivière Saint-Charles. Le projet, dont la valeur globale est estimée à plus de 107 000 $, a été réalisé en partenariat avec la Ville de Québec et avec l’appui financier du gouvernement du Canada agissant par l’entremise du ministère fédérale de l’Environnement. Huit terrains municipaux bordant la rivière Jaune ont ainsi été restaurés entre le 30 juillet et le 26 octobre 2012.

En premier lieu, une opération de nettoyage des terrains a été réalisée, ce qui a permis de retirer plus de 11 m3 de déchets du milieu riverain. Par la suite, des travaux de revégétalisation ont été effectués sur plus de 7640 m2, impliquant la plantation de quelque 219 arbres (de 1,3 à 3 m de hauteur) et près de 3100 arbustes. Dans l’objectif de sensibiliser les résidents du secteur concerné, plusieurs panneaux informatifs ont été installés en bordure des plantations. Non seulement les panneaux signalent la présence de zones en régénération, mais ils incitent également les citoyens à respecter les travaux et à protéger les sites pour une meilleure préservation des milieux naturels environnants et de la qualité de l’eau brute.

Les plantations ont été effectuées dans le but de recréer ou de renforcer la bande riveraine, de stabiliser les berges et de réduire l’accessibilité aux rives sensibles à protéger. Soulignons que la réalisation de ces travaux a été rendue possible grâce à l’importante contribution de l’équipe des « Chantiers urbains » de la Ville de Québec, un programme de réinsertion socioprofessionnelle destiné aux jeunes décrocheurs.

Cette troisième phase des travaux de restauration et de mise en valeur des rives du haut-bassin versant de la rivière Saint-Charles fait suite à ceux réalisés sur la rivière Nelson et sur la portion nord de la rivière Saint-Charles. Ces efforts permettront notamment de limiter l’érosion des berges, de diminuer les apports en sédiments souvent chargés en nutriments et en polluants et d’augmenter le potentiel filtrant de la bande riveraine. Ainsi, à moyen et long terme, la restauration des terrains riverains signifie l’amélioration de la qualité physique, chimique et biologique de l’eau des rivières Jaune et Saint-Charles.

Enfin, « le projet viendra bonifier les efforts constants de sensibilisation menés par l’APEL pour accroître la mobilisation citoyenne face à la préservation de la ressource eau. Après tout, l’eau possède non seulement une valeur intrinsèque, mais également une valeur socio-économique, esthétique et collective. À terme, c’est une grande partie de la population de la région de Québec qui bénéficiera d’une eau de meilleure qualité et en quantité suffisante, que ce soit au niveau de la sécurité des approvisionnements en eau potable, de la possibilité de pratiquer des activités nautiques localement ou encore du maintien de la valeur foncière des propriétés riveraines », rappelle la présidente de l’APEL, Mme Sylvie LaRose.

L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) est un organisme à but non lucratif ayant pour mission la protection et la mise en valeur du riche patrimoine écologique du bassin versant de la rivière Saint-Charles, dans le but d’y promouvoir, d’une part, un milieu de vie harmonieux aux humains qui l’habitent et, d’autre part, la pérennité et la qualité de l’eau. Pour obtenir de l’information sur l’APEL et ses activités, visitez le www.apel-maraisdunord.org.

La Ville de Québec a à cœur la protection des cours d’eau de son territoire et plus particulièrement la qualité et la quantité d’eau de ses prises d’eau potable. Son approche intégrée, d’aquaresponsabilité municipale, incite la Ville de Québec à soutenir différents organismes de préservation de l’environnement dans la réalisation de projets concrets d’amélioration de la qualité de l’eau. Pour connaître les engagements de la Ville de Québec en matière de gestion de l’eau, vous pouvez consulter son site Internet :

http://www.ville.quebec.qc.ca/environnement/eau/index.aspx.

Le programme de financement communautaire ÉcoAction d’Environnement Canada offre un soutien financier à des organismes communautaires sans but lucratif qui participent à des projets dont les effets sur l’environnement sont à la fois positifs et mesurables. Le programme privilégie les projets axés sur l’action qui protègent, réhabilitent ou améliorent le milieu naturel. Le programme encourage également les projets visant à accroître la capacité des communautés afin de soutenir la viabilité de ces activités dans le futur. Le programme appuie des projets qui ont trait aux quatre thèmes suivants : changements climatiques, qualité de l’air, qualité de l’eau et milieu naturel.

http://www.ec.gc.ca

-30-

Pour informations :

Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles
et des Marais du Nord (APEL)

Tél. : (418) 849-9844
Courriel : information@apel-maraisdunord.org
Site Web : http://apel-maraisdunord.org/

Avec la participation financière de  :  
Ce projet a été réalisé avec l’appui financier de :