L’APEL restaure les rives de la rivière Jaune avec la participation financière de la Ville de Québec et d’Environnement Canada

Communiqué

Pour diffusion immédiate

L’APEL restaure les rives de la rivière Jaune avec la participation financière de la Ville de Québec et d’Environnement Canada

Québec, le 14 septembre 2012 – L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) est fière d’annoncer la continuation de son programme de renaturalisation et de mise en valeur de terrains riverains, appartenant à la Ville de Québec, dans le haut-bassin versant de la rivière Saint-Charles. Du 30 juillet au début octobre 2012, l’APEL entreprend la troisième phase de son programme qui vise la restauration de huit terrains situés en bordure de la rivière Jaune, avec l’appui financier de la Ville de Québec et d’Environnement Canada. Ce projet, d’une valeur estimée à plus de 108 000 $, permettra notamment de planter des milliers d’arbres et d’arbustes en milieu riverain.

 « La préservation de la qualité de l’eau est un enjeu de première importance dans le bassin versant de la rivière Saint-Charles, compte tenu de son utilisation pour l’alimentation en eau potable de plus de 250 000 personnes. Ainsi, les travaux de restauration entrepris par l’APEL visent à la fois une amélioration de la qualité de l’eau de nos cours d’eau ainsi qu’une prise de conscience de la part des citoyens quant à l’importance de protéger ces milieux fragiles essentiels à la vie », explique Sylvie LaRose, présidente de l’APEL.

D’ailleurs, des panneaux de sensibilisation seront installés sur les sites de plantation afin que la population environnante puisse plus aisément remarquer et apprécier les efforts déployés pour la protection de l’environnement de leur milieu de vie. L’APEL communiquera également avec les résidents qui vivent à proximité des terrains ciblés par le projet afin de les informer de la tenue des travaux de restauration et de les inciter à participer aux projets de renaturalisation et de conservation.

Le projet a pour objectif à moyen terme d’améliorer la qualité de l’eau brute qui sillonne les rivières Jaune et Saint-Charles. Les travaux permettront tout d’abord de nettoyer les rives, puis de recréer ou de renforcir les bandes riveraines. Ces différentes actions contribueront à réduire l’érosion des berges, à diminuer les apports en sédiments, à filtrer les eaux de ruissellement et à améliorer l’état des écosystèmes riverains. De surcroît, le projet permet aux participants des « Chantiers urbains », un programme de réinsertion à l’emploi de la Ville de Québec destiné aux jeunes décrocheurs de 18 à 25 ans, de poursuivre leur cheminement personnel à travers une expérience de travail enrichissante et formatrice, en plus de développer leurs valeurs environnementales et sociales.

 

L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) est un organisme à but non lucratif ayant pour mission la protection et la mise en valeur du riche patrimoine écologique du bassin versant de la rivière Saint-Charles, dans le but d’y promouvoir, d’une part, un milieu de vie harmonieux aux humains qui l’habitent et, d’autre part, la pérennité et la qualité de l’eau. Pour obtenir de l’information sur l’APEL et ses activités, visitez le http://apel-maraisdunord.org

La Ville de Québec a à cœur la protection des cours d’eau de son territoire et plus particulièrement la qualité et la quantité d’eau de ses prises d’eau potable. C’est dans ce contexte que la Ville soutient différents organismes de préservation de l’environnement dans la réalisation de projets concrets d’amélioration de la qualité de l’eau. Pour connaître les engagements de la Ville en matière d’environnement, vous pouvez consulter son site Internet :  http://www.ville.quebec.qc.ca/environnement/index.aspx

Le programme de financement communautaire ÉcoAction d’Environnement Canada offre un soutien financier à des organismes communautaires sans but lucratif qui participent à des projets dont les effets sur l’environnement sont à la fois positifs et mesurables. Le programme privilégie les projets axés sur l’action qui protègent, réhabilitent ou améliorent le milieu naturel. Le programme encourage également les projets visant à accroître la capacité des communautés afin de soutenir la viabilité de ces activités dans le futur. Le programme appuie des projets qui ont trait aux quatre thèmes suivants : changements climatiques, qualité de l’air, qualité de l’eau et milieu naturel.

-30-

Pour renseignements :

Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles

et des Marais du Nord (APEL)

Mélanie Deslongchamps, directrice générale

Tél. : (418) 849-9844

Courriel : melanie.deslongchamps@apel-maraisdunord.org

Site Web : http://apel-maraisdunord.org/

 

Avec la participation financière de  :  
Ce projet a été réalisé avec l’appui financier de :