Restauration de terrains riverains de la rivière Nelson : un projet de l’APEL complété avec succès!

Communiqué

Pour diffusion immédiate

Québec, le 13 décembre 2011 – L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) est fière d’annoncer qu’elle a complété la 2e phase de son programme de renaturalisation et de mise en valeur de terrains riverains appartenant à la Ville de Québec dans le bassin versant de la rivière Saint-Charles, en amont de la prise d’eau potable. De juillet à octobre, huit terrains municipaux bordant la rivière Nelson ont ainsi été restaurés. Ce projet, dont la valeur globale est estimée à 155 000 $, a été réalisé en partenariat avec la Ville de Québec et a bénéficié de l’appui financier de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement et d’Environnement Canada.

Une corvée de nettoyage a d’abord permis de retirer plus de 30 m3 de déchets du milieu riverain. Ensuite, quelque 500 arbres et plus de 5 500 arbustes ont été plantés sur une superficie totalisant près de 17 000 m2. Ces plantations ont été effectuées dans le but de recréer ou de renforcer la bande riveraine, de stabiliser les berges et de réduire l’accessibilité aux rives sensibles à protéger. Des techniques de génie végétal ont également été mises en application pour les secteurs souffrant d’une forte érosion. L’ensemble des travaux a pu être réalisé grâce à la participation des « Chantiers urbains », un programme de réinsertion à l’emploi de la Ville de Québec destiné aux décrocheurs de 18 à 28 ans.

Afin de sensibiliser les résidents à la protection du milieu riverain, des panneaux informatifs ont été installés sur les terrains touchés par les travaux. De cette façon, l’APEL compte obtenir la collaboration de tous pour ne pas circuler dans les zones de plantation encore fragiles, et ce, afin d’assurer la bonne croissance de la végétation.

Enfin, le projet, qui fait suite à une première phase effectuée sur des terrains riverains de la rivière Saint-Charles, permettra à moyen terme de favoriser l’amélioration de la qualité de l’eau en limitant l’érosion des berges, en diminuant les apports en sédiments et en augmentant le potentiel filtrant de la bande riveraine, notamment. De plus, « en prêchant par l’exemple et en communiquant avec les citoyens, l’APEL espère contribuer à favoriser l’émergence d’une conscience collective et soucieuse de la conservation des écosystèmes riverains à l’état naturel », rappelle son président, François Morneau.

« En finançant les travaux de revégétalisation des berges sur des terres publiques en bordure de la rivière Nelson, la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement souhaite manifester son soutien aux efforts déployés par l’APEL pour faire connaître aux usagers les rôles écologique et biologique essentiels des bandes riveraines », a déclaré la directrice générale de la Fondation, Catherine Leconte.

L’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) est un organisme à but non lucratif ayant pour mission la protection et la mise en valeur du riche patrimoine écologique du bassin versant de la rivière Saint-Charles, dans le but d’y promouvoir, d’une part, un milieu de vie harmonieux aux humains qui l’habitent et, d’autre part, la pérennité et la qualité de l’eau. Pour obtenir de l’information sur l’APEL et ses activités, visitez le www.apel-maraisdunord.org/

La Ville de Québec a à cœur la protection des cours d’eau de son territoire et plus particulièrement la qualité et la quantité d’eau de ses prises d’eau potable. C’est dans ce contexte que la Ville soutient différents organismes de préservation de l’environnement dans la réalisation de projets concrets d’amélioration de la qualité de l’eau. Pour connaître les engagements de la Ville en matière d’environnement, vous pouvez consulter son site Internet : http://www.ville.quebec.qc.ca/environnement/index.aspx

La Fondation Hydro-Québec pour l’environnement soutient des organismes qui œuvrent concrètement à la protection, à la restauration et à la mise en valeur des milieux naturels et qui s’efforcent de sensibiliser les collectivités locales aux enjeux environnementaux particuliers de leur milieu de vie. De 2001 à 2010, la Fondation a accordé 9,7 millions de dollars à 160 projets mis en œuvre dans toutes les régions administratives du Québec. La valeur globale de ces projets est estimée à 33 millions de dollars. Pour en savoir plus sur les différents projets auxquels elle a contribué, visitez le www.hydroquebec.com/fondation-environnement

Le programme de financement communautaire ÉcoAction d’Environnement Canada offre un soutien financier à des organismes communautaires sans but lucratif qui participent à des projets dont les effets sur l’environnement sont à la fois positifs et mesurables. Le programme privilégie les projets axés sur l’action qui protègent, réhabilitent ou améliorent le milieu naturel. Le programme encourage également les projets visant à accroître la capacité des communautés afin de soutenir la viabilité de ces activités dans le futur. Le programme appuie des projets qui ont trait aux quatre thèmes suivants : changements climatiques, qualité de l’air, qualité de l’eau et milieu naturel.

-30-

Pour informations :

Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles

et des Marais du Nord (APEL)

Tél. : (418) 849-9844

Courriel : information@apel-maraisdunord.org

Site Web : http://apel-maraisdunord.org/

Fondation Hydro-Québec pour l’environnement

Tél. : (514) 879-4804

Courriel :  fondation-environnement@hydro.qc.ca

Site Web : http://www.hydroquebec.com/fondation-environnement

 

Avec la participation financière de