Historique

Fondée en 1980 par des riverains soucieux de la qualité de leur lac, les actions de l’APEL se sont tout d’abord concentrées autour du lac Saint-Charles. De nombreuses actions ont été mise en place afin de sensibiliser la population à la fragilité de leur milieu de vie : corvées de nettoyage, distributions d’arbustes, mise en place d’un programme éducatif pour les jeunes de 3-12 ans, collaboration à un journal local, etc.

À la fin des années 1980, un plan de conservation et de mise en valeur des Marais du Nord est élaboré. Entre 1989 et 1995, les bénévoles ont développé des partenariats, signé des protocoles d’entente et multiplié les demandes de subventions pour enfin en arriver à l’ouverture des premiers sentiers d’interprétation.

À la fin des années 1990, une planification stratégique donne un nouveau souffle à l’organisation. Jusqu’alors un organisme basé principalement sur l’action bénévole, les administrateurs souhaitent désormais structurer l’organisation. Ainsi, une planification stratégique est réalisée, une équipe multidisciplinaire est embauchée, une tarification est implantée aux Marais du Nord et des partenariats développés avec les municipalités.

Au début des années 2000, l’APEL prend une orientation marquée pour la gestion par bassin versant. De nombreuses études sur le territoire sont réalisées afin de mieux connaître les problématiques du territoire et de cibler les actions à entreprendre.