Champs d’intervention

L’APEL possède non seulement des ressources humaines qualifiées et expérimentées, mais aussi un considérable historique d’actions et de projets menés à terme avec succès, confirmant la capacité du groupe à s’acquitter de sa mission. Voici un résumé des principaux champs d’intervention de l’organisme.

Actions

Les actions de restauration environnementale liée à l’eau menées par l’APEL visent à rétablir l’intégrité écologique des milieux riverains, humides et fluvio-lacustres du bassin de la rivière Saint-Charles, via :

  • Le nettoyage, la renaturalisation et la mise en valeur durable de terrains riverains en conformité avec les normes gouvernementales quant à la largeur de la bande riveraine naturelle. Lorsque les processus d’érosion sont présents, des techniques de génie végétal novatrices sont utilisées afin d’offrir une stabilisation de rive optimale et permanente.
  • La proposition aux autorités municipales de concepts d’amélioration du drainage urbain pour réduire les sources de contamination liées au ruissellement et pour favoriser la rétention, l’infiltration et la filtration des eaux pluviales.
  • La réalisation de fossés « écologiques » de démonstration visant à favoriser une bonne gestion des eaux pluviales, en plus d’améliorer l’esthétisme. Ce type de fossé permet de protéger les plans d’eau au même titre que les bandes riveraines.

Les actions réalisées signifient l’amélioration à long terme de la qualité physique, chimique et biologique de l’eau des écosystèmes aquatiques du territoire, grâce à une diminution des apports en sédiments et en nutriments.


Préservation

Les Marais du Nord, territoire protégé par l’APEL couvrant plus de 2,6 km² permettent d’appliquer les valeurs prônées par l’APEL et de sensibiliser la population à l’importance et la fragilité des milieux humides. L’objectif de ce parc aux paysages exceptionnels est avant tout de protéger et mettre en valeur des terrains humides et forestiers du secteur afin d’assurer une zone de filtration naturelle pour le lac Saint-Charles.

La mise en valeur du site permet néanmoins aux quelque 30 000 visiteurs annuels de découvrir, en toutes saisons, une faune et une flore riches et variées. Cet endroit paisible, propice à l’ornithologie, offre 8 km de sentiers d’interprétation aménagés pour toute la famille; la location de canots et de kayaks; des randonnées guidées en canot rabaska; en plus d’une attrayante programmation annuelle d’activités thématiques.


Éducation

Les efforts constants de sensibilisation sont menés par l’APEL, via :

  • Son site Internet
  • Son bulletin électronique mensuel
  • Son bulletin papier semestriel distribué à plus de 15 000 copies sur le territoire
  • L’organisation et la participation à des conférences
  • La diffusion de formations sur le contrôle de l’érosion ou sur la renaturalisation
  • La réalisation de guides ou de dépliants

Voici autant de moyens utilisés pour rejoindre la clientèle locale afin de les sensibiliser à la protection de notre environnement.

Les actions de restauration environnementale constituent aussi un outil de sensibilisation important. Pensons aux fossés écologiques de démonstration, où des panneaux d’interprétation sont toujours installés à proximité pour informer et sensibiliser la population.

Par ces nombreuses activités de sensibilisation, l’APEL espère favoriser l’émergence d’une citoyenneté active et d’une conscience collective soucieuse et respectueuse de la conservation des milieux naturels.


Limnologie

La limnologie, science ayant pour objet l’étude des lacs et des cours d’eau, est une activité de premier plan menée par l’APEL depuis plusieurs années par l’échantillonnage des plans d’eau du bassin versant de la rivière Saint-Charles. L’objectif est de détecter rapidement les contaminations, de documenter et comprendre les causes de la dégradation de la qualité de l’eau et d’évaluer l’efficacité des travaux effectués pour son amélioration et sa protection. Les données recueillies permettent d’obtenir un solide portrait spatio-temporel de la qualité d’eau.

Les activités limnologiques comprennent notamment :

  • Le suivi systématique d’environ 40 stations d’échantillonnage en rivière
  • Des enquêtes approfondies sur la contamination connue de certains secteurs
  • Des diagnoses des lacs afin de suivre leur évolution, caractériser les herbiers aquatiques et l’état des rives
  • Le développement d’un protocole fiable et simple de suivi des floraisons de cyanobactéries dans le lac Saint-Charles afin de prévenir et de limiter les risques sanitaires associés à leur possible toxicité.

Afin d’archiver les données de qualité de l’eau et de faciliter leur traitement, l’APEL a mis en place, en collaboration avec plusieurs intervenants du milieu, un système de suivi de la qualité d’eau. Ce système incorpore une base de données novatrice, qui offre une mise en commun des données, une mise en contexte de celles-ci, des possibilités accrues d’analyses, une facilitation de leur diffusion et de leur traçabilité, etc.